Déjà 4864 jours !!


Quai des Bulles 2018 - Festival BD à Saint Malo - 12,13 et 14 octobre 2018

Quai des Bulles Quai des Bulles

Une charte de bonne conduite pour les festivals et salons !

A TOUS LES ELUS, nous proposons la création d'une charte de bonne conduite pour les festivals et salons subventionnés par les deniers publics. Cela fait suite au comportement de certains salons comme celui de Saint-Malo en Bretagne (Ille-et-Vilaine) :

le salon BD Quai des Bulles.

La vocation d'une subvention culturelle est "normalement" faite pour valoriser cette richesse en donnant l'accés en priorité à tous les acteurs (libraires, auteurs, éditeurs) de proximité s'ils le souhaitent. Qu'elle ne soit utilisée que pour le bien de la communauté en donnant l'accés de cette richesse à tous sans la taxer par une entrée qui pourrait être sélective.  

 

Alors depuis plusieurs années, nous sommes les premiers attristés de vous rappeler que depuis septembre 2004, plus de 10 ans déjà, suite à un différend entre les auteurs organisateurs et l'un de nos auteurs, pour des raisons indépendantes de notre volonté, notre maison d'édition n'est plus présente au salon "Quai des Bulles" de Saint-Malo. C'est un salon dans notre région, notre département, qui est financé principalement par les deniers publics et notre absence à ce salon nous porte préjudice.

 

Pouvons-nous, citoyen, élus de notre région, accepter une telle situation ?

 

Il est temps de créer une charte de bonne conduite citoyenne des salons pour rappeler aux organisateurs la raison pour laquelle ils bénéficient d'une subvention ?

 

Ce que nous proposons :

- entrée gratuite ou à un prix symbolique pour les salons financés principalement par des deniers publics.

- imposer aux organisateurs de proposer en priorité à tous les acteurs locaux de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires...) d'accéder au salon financé par sa ville, son département ou sa région.

- obligation des organisateurs, par soucis de transparence, de détailler sur tous les différents supports de communication qu'ils réalisent la liste des auteurs invités par eux séparément de ceux invités par les libraires ou éditeurs.

- obligation des organisateurs de détailler sur tous leurs supports de communication les aides publiques avec le montant dont ils ont bénéficié.

 

A tous les auteurs, politiques, lecteurs, nous tenons à vous remercier pour vos soutiens.